Images bulgares en France: frontières, alternatives (20e s.)

Raia Zaimova.

Au début du 20e s., lorsque la Bulgarie est déjà indépendante, l’ancien stéréotype français (et pas seulement français) du 19e s. concernant les Bulgares s’insère entièrement dans la relation civilisation-barbarie. Le progrès moral des Bulgares, qui ont prouvé leur habileté d’organiser un Etat moderne, contribue à la formation des images étrangères relatant le niveau moderne de la civilisation européenne. Celui-ci n’est confirmé de nouveau qu’à la fin du siècle. Les guerres balkaniques et mondiales imposent des changements importants dans les mentalités d’où dérive la nouvelle relation guerre-paix et les nouveaux stéréotypes des Bulgares. La défense de la cause nationale et la recherche d’identité nationale dans la mentalité étrangère et occidentale fait revivre des moments de l’histoire dans le but de confirmer son ego ou la grande famille slave en tant qu’une alternative étrangère, mais accessible et indépendante des frontières politiques nationales et des conflits. Ce stéréotype touche ou prend la forme universelle qui comprend les relations humaines et naturelles, souvent même des relations d’amour, divisées par les frontières politiques, ou la découverte de l’autre de l’autre monde, des relations qui ont parfois une fin tragique ou trouvent une place mémorable dans l’Histoire.

La frontière politique du passé et de l’époque récemment vécue, demeure une catégorie constante qui sépare les grands et les petits, l’Europe de l’autre Europe. Si au niveau universel et humain celle-ci est déjà franchise en laissant des traces mentales significatives, à un autre niveau se forme un autre stéréotype visant le petit Bulgare qui apparaît comme une ombre - devancé par le plus grand voisin politique - identifié comme un type dangereux et potentiellement capable à remodeler de nouveau les frontières politiques. L’adoucissement ou le remplacement du petit par le grand, par l’autoritaire ou par le monarque respecté dans l’espace commun d’Europe contemporaine, change le poids du stéréotype dans l’attente de nouveaux horizons et alternatives au début du 21e siècle.